Nos partenaires











L'hérédité


Une personne naît avec le trouble héréditaire de la coagulation dont elle est atteinte. Il est impossible d’attraper un trouble de la coagulation comme on attrape un rhume. Un trouble de la coagulation est habituellement héréditaire, c’est-à-dire qu’il est transmise par les gènes d’un parent. Le trouble est causé par un gène défectueux. Les gènes sont porteurs de messages qui déterminent le mode de développement des cellules du corps à mesure qu’un bébé grandit jusqu’à l’âge adulte. Par exemple, ils dictent la couleur des cheveux et des yeux. Un trouble de la coagulation peut parfois surgir dans une famille où il n’y a pas d’antécédents. C’est ce que l’on appelle une mutation sporadique. Cela est du à une mutation génétique chez la personne affectée.


La maladie de von Willebrand

Tous les types de maladie de von Willebrand sont transmis selon un mode autosomique. Cela signifie que la maladie affecte autant les hommes que les femmes. (Voir L’hérédité de la maladie de von Willebrand)

Les dysfonctions plaquettaires

Les dysfonctions plaquettaires se transmettent selon un mode autosomique récessif. Cela signifie que les deux parents doivent être porteurs du gène défectueux pour que l'enfant soit atteint de la maladie. Par contre, dans certains cas, la maladie peut résulter de la transmission du gène défectueux par l’un des deux parents et d’une mutation du gène hérité de l’autre parent. Cela signifie également que les hommes en sont atteints autant que les femmes. (Voir Comment les dysfonctions plaquettaires congénitales sont-elles transmises?)

L'hémophilie A et B

Les gènes responsables de l’hémophilie A et B se situent sur le chromosome X. Cela fait de l'hémophilie une maladie héréditaire liée au sexe. (Voir L’hérédité de l’hémophilie)

Autres déficits en facteurs de la coagulation

Tous les autres déficits en facteurs de la coagulation sont transmis selon un mode autosomique récessif. Les deux parents doivent généralement être porteurs du gène pour transmettre la forme grave de la maladie à leur enfant. Les hommes et les femmes en sont affectés en proportions égales.

(Voir Transmission de la déficience en fibrinogène)
(Voir Transmission de la déficience en facteur II)
(Voir Transmission de la déficience en facteur V)
(Voir Transmission de la déficience en facteur VII)
(Voir Comment la déficience en FX est-elle transmise?)
(Voir Transmission de la déficience en facteur XI)
(Voir Transmission de la déficience en facteur XII)
(Voir Transmission de la déficience en facteur XIII)