Nos partenaires











Les symptômes


Les signes généraux d'un trouble de la coagulation chez la femme?
  • Menstruations abondantes ou prolongées (ménorragie)
  • Saignements anormaux à la suite d'un accouchement
  • Tendance aux ecchymoses (bleus)
  • Saignements de nez fréquents et prolongés
  • Saignements prolongés à la suite d'un traitement dentaire
  • Saignements anormaux à la suite d'une blessure ou d'une chirurgie


Ménorragie

Les saignements menstruels abondants et prolongés sont le symptôme le plus couramment observé chez la femme atteinte d'un trouble de la coagulation.

Certaines femmes présentent des menstruations particulièrement abondantes en temps normal. C'est ce que l'on appelle la ménorragie.

En temps normal, les femmes peuvent perdre une petite quantité de sang au milieu de leur cycle menstruel, au moment de l'ovulation, lorsque l'ovule est éjecté de l'ovaire, mais les femmes qui souffrent de troubles de la coagulation perdent parfois d'importantes quantités de sang à ce moment.

Si la femme perd suffisamment de sang pendant une période prolongée, elle peut développer une anémie par déficit en fer ou anémie ferriprive.

Souvent, quand une femme a toujours eu des règles abondante et que c'était aussi le cas d'autres femmes dans sa famille, elle ne réalise pas que ces saignements sont plus importants que la normale. Un tableau d'évaluation des pertes sanguines est offert aux femmes et aux médecins pour leur permettre d'évaluer la quantité de sang perdue.

Les premières règles sont parfois particulièrement abondantes chez une jeune fille. C'est pourquoi, en présence d'antécédents familiaux de troubles de la coagulation, il faut suivre de près les jeunes filles pubères. L'équipe médicale doit comprendre :
  • un gynécologue
  • un hématologue expert des troubles de la coagulation et
  • un omnipraticien ou un pédiatre.


GRILLE D'ÉVALUATION DES MENSTRUATIONS



Grille en format pdf


En quoi la ménorragie affecte-t-elle la qualité de vie des femmes?

La ménorragie affecte sérieusement la qualité de vie d’une femme. Voici quelques exemples de situations auxquelles une femme qui souffre de ménorragie causée par la maladie de von Willebrand peut avoir à faire face :
  • réduction du temps de travail
  • changement de carrière en raison des problèmes hémorragiques
  • incapacité de travailler normalement durant ses règles
  • méfiance à l’endroit de la profession médicale qui lui a fait croire pendant des années que le problème était imaginaire
  • fatigue constante en raison d’une anémie ferriprive
  • dépression par suite du stress infligé par le trouble hémorragique
  • douleurs lors des règles et au moment de l’ovulation
  • kystes ovariens, douleurs et saignements internes plus nombreux; risque accru de chirurgie et ablation possible des ovaires
  • gêne en raison des taches causées par les hémorragies abondantes
  • hystérectomie injustifiée dans certains cas où le médecin ignorait que sa patiente souffrait d’un trouble de la coagulation. Cela signifie que la patiente a subi pour rien une chirurgie et qu’elle ne pourra plus avoir d’enfants.

Nous commençons tout juste à reconnaître le problème de la ménorragie. Il n’est pas toujours facile pour une femme de déterminer si ses saignements sont anormalement abondants. Chez une femme qui souffre de la maladie de von Willebrand, se comparer aux autres femmes de sa famille peut également être trompeur, étant donné qu’elles aussi sont peut-être affectées par la maladie de von Willebrand. Les soeurs, les mères, les tantes et les grand-mères, ont souvent le même type de problème. Personne ne constate quoi que ce soit d’anormal ou, le cas échéant, elles diront : « Les femmes de notre famille saignent toutes beaucoup durant leurs règles. »




La dysménorrhée et les douleurs au milieu du cycle

De nombreuses femmes atteintes d'un trouble de la coagulation éprouvent des douleurs durant leur cycle menstruel. C'est ce que l'on appelle la dysménorrhée. Elles peuvent également manifester des douleurs au milieu de leur cycle menstruel, au moment de l'ovulation, si le saignement est abondant.

On ignore quelle est la cause précise cette douleur, mais elle pourrait être due au volume de sang et à la malformation des caillots dans l'utérus.

Certaines femmes souffrent d'un autre problème de santé appelé endométriose; l'endométriose se caractérise par la formation de tissu endométrial à l'extérieur de l'utérus, par exemple dans la cavité abdominale. Lorsqu'une femme a ses règles, le tissu endométrial saigne, peu importe où il se trouve dans l'organisme. Quand ces femmes présentent en outre un trouble de la coagulation, les saignements peuvent être abondants. La présence de sang peut irriter la paroi abdominale, ce qui provoque de la douleur.