Nos partenaires











VIH « indétectable égale intransmissible » (I=I)


Lorsqu’une personne sous traitement antirétroviral a une charge virale indétectable pendant plus de six mois et qu’elle maintient une charge virale indétectable grâce aux soins réguliers qu'elle reçoit, elle ne transmet pas, avec ou sans condom, le VIH à ses partenaires sexuels.

La Déclaration de consensus de la campagne pour l’accès à la prévention qui vise à promouvoir « indétectable égale intransmissible » peut être signée en visitant le site web (en anglais seulement).



Cette nouvelle est l’avancée la plus importante dans le monde du VIH depuis l’avènement du traitement combiné efficace il y a 20 ans.

Ces avancées scientifiques révolutionaires en VIH permettent dorénavant aux personnes d'avoir confiance dans leur capacité d'avoir une vie sexuelle saine.

En juillet 2016, les auteurs de deux grandes études (PARTNER et HPTN 052) ont publié des résultats finaux révélant zéro cas de transmission du VIH parmi les partenaires sexuels sérodifférents lorsque la personne vivant avec le VIH suivait un traitement et qu’elle avait une charge virale indétectable. En outre, l'étude PARTNER a suivit 548 couples hétérosexuels sérodiférents et 340 couples d'hommes gais sérodifférents qui ont eu des relations sexuelles non-protégées alors que le partenaire séropositif avait une charge virale indétectable. Bien qu'il y ait eu plus de 58,000 relations sexuelles anales et vaginales, aucune infection par le VIH ne s'est produite.  

CATIE a appuyé la campagne en signant la Déclaration de consensus et a publié une foule de renseignements à ce sujet sur son site web:
http://www.catie.ca/fr/pdm/printemps-2017/trois-raisons-lesquelles-catie-appuie-ii-matiere-transmission-sexuelle-vih

En 2017, nous vous encourageons tous à devenir un ambassadeur U = U et à créer votre propre version de la vidéo U = U pour aider à défendre ce message. #UequalsU!