Nos partenaires











Bourses estivales de stagiaire pour la recherche en lien avec les troubles héréditaires de la coagulation



Subventions de recherche scientifique dans des domaines reliés aux troubles héréditaires de la coagulation

La Société canadienne de l'hémophilie subventionnera des étudiants canadiens en médecine ou en science intéressés à travailler à l'été 2018 sur des projets de recherche ayant pour objet les troubles héréditaires de la coagulation. Durée de la bourse : jusqu'à quatre mois. Montant: 6 000 $



Qui est admissible ?


  • Les étudiants en médecine peu importe l’année de formation.
  • Les étudiants en science d’un programme de premier cycle peu importe l’année de formation.
  • Les postulants doivent être citoyens canadiens ou résidents permanents.


Quels sont les préalables ?


  • Posséder un excellent dossier académique.
  • Être accepté par un scientifique oeuvrant dans un projet de recherche sur les troubles héréditaires de la coagulation subventionné par la SCH ou par un autre organisme de subvention.

Formulaire de demande de bourse et Où peut-on présenter une demande ?


Les demandes dûment remplies électroniquement doivent être envoyées au bureau national de la Société canadienne de l’hémophilie. De plus, une (1) copie originale, incluant les signatures, une copie officielle de votre relevé de notes et des lettres de référence doivent être envoyés au bureau national de la Société canadienne de l’hémophilie :

666, rue Sherbrooke Ouest, Bureau 301
Montréal
(Québec) H3A 1E7

Pour accéder au formulaire de demande de bourse, veuillez cliquer sur le lien suivant :
Formulaire de demande de bourse


Date limite pour soumettre une demande


Vous devez nous faire parvenir votre demande complète ainsi que tous les documents appuyant votre demande au plus tard le 15 novembre, 2017. Si la SCH reçoit votre demande après la date limite mais que le cachet de la poste est en date ou avant la date limite, alors votre demande sera considérée comme ayant été reçue dans le délai prescrit. Les noms des récipiendaires des bourses seront annoncés d'ici mars 2018.


Évaluation des candidatures


Les demandes reçues seront évaluées par un comité d'examen par les pairs indépendant composé de professionnels canadiens de la santé et une personne représentant les patients. Ce comité évaluera chaque demande et recommandera par ordre d’importance quelles demandes méritent d’être subventionnées.  Les décisions finales quant à l'octroi des bourses seront prises par le Conseil d’administration de la SCH. Toute demande d'appel sera rejetée.


Conditions générales et obligations


Versements de la subvention

Un seul  versement est normalement acheminé au directeur financier de l'institution désignée au début du projet.

L'établissement hôte est responsable de produire le feuillet T4A pour les titulaires de subventions. Veuillez consulter votre conseiller fiscal pour les modalités de traitement de votre bourse.

Rédaction des résumés de recherche
Dans le formulaire de demande, la Société canadienne de l'hémophilie exige une description d'environ 200 mots du projet de recherche, dactylographiée et rédigée en des termes simples pour qu'elle puisse les inclure dans ses publications si la demande est retenue.

Avis
Suite à l’évaluation des demandes, les candidats dont la demande est acceptée reçoivent un avis officiel les informant du type, de la durée et du montant de la subvention. Une copie de cet avis est envoyée au gestionnaire responsable de l'institution désignée. Si vous acceptez la subvention de recherche, vous devez retourner une note d'acceptation dans les 15 jours suivant la réception de l’avis de la SCH sinon la subvention sera retirée. Un avis est également envoyé aux candidats dont la demande a été rejetée.

Rapport final 
À la fin du stage, la SCH exige du superviseur un bref rapport final présentant les réalisations de l’étudiant dans le cadre de la recherche effectuée pour qu'elle puisse l'inclure dans ses publications et le présenter lors de symposiums médicaux ou scientifiques.

En cas de manquement à ces obligations, le chercheur pourrait être exclu des futurs concours de subventions de la SCH. Si un retard était à prévoir, le chercheur doit en informer la SCH. Si le stage devait finir de manière prématurée, la SCH devra être informée immédiatement par le superviseur et/ou l’étudiant.