Nos partenaires











Projet de recherche subventionné en 2013

Étude pilote institutionnelle visant à analyser les habitudes des garçons atteints d'hémophilie au chapitre de l'exercice


Vanessa Bouskill, M. Sc. inf., infirmière praticienne – pédiatrie
et
Pamela Hilliard, B. pht, physiothérapeute

Centre de traitement complet des troubles de la coagulation
Division hématologie, Département de pédiatrie
The Hospital for Sick Children (Toronto)
Financement pour une année. Période : 2 septembre 2013 au 31 août 2014


L'hémophilie est un trouble génétique de la coagulation caractérisé par un déficit/manque de facteur de la coagulation : déficit en facteur VIII (FVIII) dans le cas de l'hémophilie A et déficit en facteur IX (FIX) dans le cas de l'hémophilie B. L'hémophilie se classifie en outre selon sa gravité et le taux de facteur présent dans le sang (hémophilie grave < 1 %, modérée 1 à 5 % et légère 5 à 30 %). Les personnes qui souffrent d'hémophilie grave présentent généralement un risque plus élevé de saignement. Les risques de saignements aux articulations et aux muscles peuvent nuire à une pleine participation aux activités physiques modérées à vigoureuses. Or, de nombreuses études ont montré que la pratique régulière d'exercices/d'activités est bienfaisante pour la santé cardiovasculaire, musculosquelettique et mentale. Cette étude pilote, qui regroupe des garçons inscrits au Centre de traitement complet de l'hémophilie de l'Hôpital pour enfants malades de Toronto, explorera les différences quant à la durée de la pratique des activités physiques de modérées à vigoureuses en lien avec la gravité de la maladie à l'aide d'un accéléromètre et de deux auto-questionnaires (soit une liste des activités chez les enfants hémophiles [ou PedHal, pour Paediatric Hemophilia Activities List] et le rappel des activités physiques des trois derniers jours [ou 3DPAR, pour 3-Day Physical Activity Recall]). Les données recueillies au moyen de l'accéléromètre seront aussi comparées à celles d'une cohorte canadienne en bonne santé (non touchée par l'hémophilie). De même, nous explorerons le lien entre le degré d'activité physique et l'âge, le poids, l'indice de masse corporelle et le schéma prophylactique.