Nos partenaires











Projet de fellowship subventionné en 2006


Évaluation de la thromboélastrographie (TÉG) comme outil de surveillance de la réponse à un facteur VIIa recombinant dans des modèles

Dr Maha Ahmed Othman
Université Queen’s, Kingston, Ontario

Malgré des taux de facteur similaires, les hémophiles manifestent souvent des tendances hémorragiques variables et ne répondent pas tous de la même façon au traitement par facteur VIII. À ce jour, aucun test de la coagulation standard ne s'est révélé idéal pour prédire le type de saignement chez les hémophiles ou leur réponse au traitement. Les tests classiques utilisent en général comme paramètre la formation du caillot et sous-estiment l'impact d'autres éléments du processus hémostatique. La thromboélastographie (TÉG) est un test global qui évalue la qualité du caillot sanguin et vérifie différents aspects du processus hémostatique. Comparativement aux tests standard, elle fournit des renseignements sur la cinétique du caillot sanguin et donne ainsi un tableau plus complet de la coagulation. Le facteur VIIa recombinant (rFVIIa) (NovosevenMC) est un traitement sûr et efficace pour les patients atteints d'hémophilie A et B qui présentent des inhibiteurs. Par contre, il est encore difficile de bien vérifier l'efficacité thérapeutique du produit au moyen des analyses de laboratoire actuelles. Le risque hémorragique n'est pas en bonne corrélation avec les tests de coagulation standard et par conséquent, la réponse au traitement ne peut pas être adéquatement surveillée.

Dans cette étude, nous poursuivons deux objectifs principaux : 1) étudier les résultats de la TÉG dans des modèles animaux d'hémophilie A, avec et sans inhibiteurs, et évaluer la sensibilité de ce test à l’égard des divers phénotypes cliniques; 2) évaluer les changements de la TÉG après l'administration de rFVIIa en doses thérapeutiques à ces animaux et les mettre en corrélation avec la correction des phénotypes cliniques.

Ces études pourraient améliorer significativement notre compréhension de l'hétérogénéité clinique de l’hémophilie, ce qui nous aiderait à prédire le risque hémorragique individuel et améliorerait le suivi des traitements par rFVIIa au moyen d’analyses de laboratoire.