Un petit nombre de Canadiens, 1 000 personnes tout au plus, souffrent de déficits rares en facteurs. Ces individus présentent des taux très bas d’une protéine sanguine particulière, qu’il s’agisse d’un déficit en facteur I, II, V, VII, X, XI, XIII. Tout comme l’hémophilie et la maladie de von Willebrand, ces déficits héréditaires peuvent être traités sans possibilités de guérison pour l’instant.

Déficit en facteur I (déficit en fibrinogène)

Déficit en facteur II (déficit en prothrombine)

Déficit en facteur V

Déficit combiné en facteur V et en facteur VIII

Déficit en facteur VII

Déficit en facteur X

Déficit en facteur XI (Hémophilie C)

Déficit en facteur XII

Déficit en facteur XIII

Soins d’urgence pour les patients atteints de déficiences rares en facteurs de la coagulation