À la mémoire de David Pouliot, et grâce à la générosité de nos partenaires pharmaceutiques, la SCHQ offre chaque année un programme de bourses d’études pour ses membres vivant avec un trouble de la coagulation.

Les récipiendaires de 2018-2019

Voici les récipiendaires des bourses pour les années 2018-2019.  Nous vous souhaitons beaucoup de succès dans vos études et projets respectifs.

 

Kevin Blanchette

« Grâce à cette bourse, la SCHQ m’encourage à poursuivre mes études en informatique sans me soucier du côté monétaire. David Pouliot a été l’un de mes modèles tout au long de mon enfance et je ne l’oublierai jamais.  Je recommande à tous et à toutes qui répondent aux critères d’admissibilité d’appliquer pour avoir la chance de recevoir cette bourse. »

 

Bruno Gil-Breton

« Un grand merci à la SCHQ pour l’octroi de cette bourse.  Les études représentent un investissement considérable dans la vie d’un individu et les bourses nous aident à concrétiser ce projet pour mener une carrière qui nous plait, tout en respectant notre condition de santé. » 

 

Cyril Boulila

« Physiothérapeute gradué et étudiant en médecine à McGill, j’ai cofondé la première association médicale étudiante s’intéressant aux maladies rares au Canada, RareDIG (Rare Disease Interest Group) dans le but de sensibiliser les étudiants en médecine aux maladies rares.  Un gros merci à la SCHQ, car l’obtention de votre bourse m’aidera dans mes démarches et cela me fait chaud au cœur d’avoir votre support et votre encouragement. » 

 

Gabriel Coulombe

« J’ai eu un parcours scolaire difficile et les études ont toujours été ardues pour moi.  Aujourd’hui, je suis fier d’avoir persévéré et trouvé un domaine d’études qui me plaît à l’École des Métiers et Occupations de l’Industrie de la Construction de Québec.  Je remercie le comité de sélection des bourses pour cette aide financière très appréciée. » 

 

Samuel Raymond

« Cette bourse va grandement m’aider à payer les frais de transport reliés à mes déplacements en vue de poursuivre mes études en vente-conseil à Sainte-Julie et m’enlever un gros poids sur mes épaules quant à mes frais scolaires jusqu’à la fin de mes études en juin. »